Découvrir les artistes Manceaux en exposition

Envie de découvrir une exposition au Mans et de passer une soirée avec d'autres célibataires ? Inscrivez-vous sur meetinggame.fr pour rencontrer d'autres personnes qui elles-aussi souhaitent découvrir cette exposition.

Expo au Mans

Derrière les pseudos...

STEPK :  peintures & dessins (Stéphane Richard)

Comme une turbulence violente, en effraction vitale, les artistes de la défiguration s’attaquent à la tête (de l’art). Ils savent fort perturber nos tranquilles surfaces, quand l’art ne se découvre que par ses remous. Le paradis occidental, vidé de sa substance, cherche aux confins des visages de quoi étancher sa soif. Tout disparaît, sauf l’horreur de la disparition. Rituel d’apparition, innommable et sacrificiel.

Quand il y a trop de béton dans les cultures, les marges de l’art répondent par des charges préverbales où se bousculent les traces chaotiques de l’essentiel. Entre vie brève et folle santé. Les gueules du chaos veillent, et trouent le vide. Dans l’imminence d’une autre naissance, et dans l’attente d’une autre humanité.

Christian Noorbergen dans “Quand le visage perd sa face, la défiguration en art”.

PRIMAT : peintures (Benjamin Massé)

L'artiste qui se cache derrière ce pseudonyme est Benjamin Massé. Il ne se cache pas vraiment, joue plutôt avec l’identité, la sienne et plus généralement tente de proposer à travers son travail, une réflexion sur l’identité et la nature de l’artiste aujourd’hui.
La démarche de Primat prend sa source chez les grands expressionnistes abstraits américains de l’après guerre. “C’est quand j’ai vu un De Kooning pour la première fois que j’ai voulu faire de la peinture” raconte-t-il. La peinture de Primat est vive, parfois sombre, lumineuse par moments, elle est brute et passionnée.

Primat s’amuse à se présenter parfois comme un chaman pop, à savoir celui qui révèle au monde l’invisible à travers la peinture ou les dessins, celui qui, au temps de la Préhistoire, était dispensé de chasse pour peindre et faire rêver ses contemporains.

En savoir + : www.theatre-espal.net

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×